FR | EN | NL

ARCHIVES | 2006 | MUSIQUE | PIANO MAGIC


Biographie

Depuis sa conception en tant que passe-temps dans un garage (ou dans une chambre-à-coucher ?) à l'été 1996, la trajectoire de Piano Magic n'a jamais été calculée. Ou alors aléatoirement.

Piano Magic est volontairement un groupe à géométrie variable : des musiciens arrivent, apportent leur pierre à l'édifice et s'en vont, à leur guise. Fin 1998, ils avaient déjà sorti une floppée de singles et d'EP, ainsi que deux albums.

Ce défilement de musiciens a fait qu'une pléthore de styles musicaux ont été abordés par le groupe, des clics "Kraftwerkiens" sur leur premier album 'Popular Mechanics' (1997) à la mélancolie étouffante, éthérée et multicouches de 'Low Birth Weight' (1998).

Lorsque le membre fondateur Glen Johnson rencontre le batteur espagnol Miguel Marin en 1999, Piano Magic adopte temporairement le format de groupe "conventionnel". Ils commencent à jouer où bon leur semble, et se forgent une réputation qui leur permet d'accéder au statut de groupe "culte", particulièrement sur le continent européen.

 

photo1

 

De manière ironique, le groupe n'est jamais vraiment parvenu à infiltrer le coeur de la presse musicale britannique - lorsque l'on est hors de la mode et de la hype, d'apparence un peu bizarre, mieux vaut ne pas trop s'attarder sur la perfide Albion. Des tournées en Allemagne, Pays-Bas, Italie, Belgique, France, Suisse, Espagne ont du coup été organisées durant les années qui ont suivi.

Miguel Marin quitte le groupe après un passage quelque peu malheureux sur le label 4AD, pour lequel Piano Magic a délivré leur album le plus critiqué par la presse, 'Writers Without Homes', et la bande-son du film 'Son De Mar', du réalisateur espagnol Bigas Luna.

L'expérience est digérée avec philosophie: le groupe se ressoude, de nouveaux musiciens français l'intègrent (Jerome Tcherneyan et Franck Alba), et le superbe 'The Troubled Sleep Of Piano Magic' est enregistré dans la foulée. Sa sortie en 2003 est prise en charge par le petit label indépendant espagnol Green Ufos. Cet album rend par ailleurs parfaitement le son 'live' de Piano Magic : voix délicate, guitares scintillantes, rythmique entêtante, hymnes au synthé.

 

photo2

 

Une nouvelle sortie, 'Saint Marie EP', suit en juin 2004. Y participent l'héroïne folk des années 60 Vashti Bunyan, Alan Sparhawk de Low et Ben Ayres de Cornershop. Un casting qui confirme que Piano Magic est désormais bien un groupe important.

Leur nouvel album, 'Disaffected', revisite la profondeur et la dynamique de 'The Troubled Sleep Of', tout en conférant à Piano Magic un son plus mélodique, presque "pop". On signalera les participations vocales de John Grant des Czars et d'Angèle David-Guillou de Klima.

A ce jour, Piano Magic a hébergé plus de 60 orphelins soniques qui passaient par là, a enregistré 6 'vrais' albums, une rétrospective sur double CD, et beaucoup, beaucoup de singles.

Ils ont survécu à un certain nombre de labels sur lesquels leurs disques sont sortis, et ne montrent aucun signe de fatigue. C'est d'ailleurs ce qu'ils vont nous prouver au Rhâââ Lovely Festival, lors de leur concert exclusif en Belgique !

 

Discographie

-) 1997 : 'Popular Mechanics' sur I/Che.

nom_image

 

-) 1998 : 'Low Birth Weight' sur Rocket Girl.

nom_image

 

-) 2000 : 'Artists' Rifles' sur Rocket Girl.

nom_image

 

-) 2001 : 'Son De Mar — Music From The Film by Bigas Luna' sur 4AD.

nom_image

 

-) 2001 : 'Seasonally Affective 1996-2000 A Piano Magic Retrospective' sur Rocket Girl.

nom_image

 

-) 2002 : 'Writers Without Homes' sur 4AD.

nom_image

 

-) 2003 : 'The Troubled Sleep Of Piano Magic' sur Green Ufos.

Ce qu'en pense Infratunes :

The Troubled Sleep of Piano Magic est un album nocturne, comme l'annonce le titre : onirisme tourmenté, romantisme crépusculaire, ambiances cotonneuses et flottantes sont la couleur cafardeuse de cet opus, qui ne dérive pourtant jamais vers une noirceur anxiogène.

L’album débute sur l’incroyable Saint Marie, guitares post-rock entourées de réverb', bientôt surprises par une batterie digitale au rythme saccadé et frénétique, tandis que des nappes de claviers tissent un arrière-fond nébuleux.

The Unwritten Law poursuit sur cette belle lancée avec un titre très émouvant : la délicate voix d’Angèle se pose sur de fines notes de clavier et de guitares douces… un morceau mélancolique et poignant, inusable, comme semble l’être tout l’album, ce qui n’est pas la moindre de ses qualités. Sur Speed the Road, Rush the Lights, se font entendre roulement de batterie, basse, bientôt rejoints par la voix de Glen, réduite au silence par un déferlement d’électricité ; en arrière-plan, à nouveau des nappes spectrales de clavier rétro pour une atmosphère fantômatique, bientôt bousculée par un final rock rageur. Les titres chantés par Glen offrent un contrepoint réussi aux morceaux féminins, et lorsque les deux mêlent leur voix, cela donne par exemple la belle ballade The Tollboth Martyrs, traversée d’un son lancinant qui évoquele chant plaintif d’une baleine.

Toujours, ce fond de tristesse hivernale, qui naît d’arrangements à la beauté obscure, presque gothique parfois.

Elégant et raffiné sans affectation, cet album montre aussi le talent du groupe à offrir une musique à la beauté visuelle tout en restant suggestive. L’album parfait pour s’engouffrer dans l’automne.

Imogen - site.

nom_image

 

-) 2005 : 'Disaffected' sur Green Ufos / Talitres.

Ce qu'en pense Benzine Mag :

Piano Magic change de label comme de chemise. Peu importe si cette formation franco-britannique emmené par le leader et pilier du groupe Glen Johnson a un peu la bougeotte car leur musique elle ne varie pas et tutoie toujours les sommets. Elle reste toujours aussi forte et chargée en émotion comme en témoigne ce récent Disaffected qui paraît en France sur la structure bordelaise talitres (Savoy Grand, That Summer, The National, Flotation Toy Warning…). Un album dans lequel on retrouve la plupart des ingrédients qui ont fait le succès du groupe par le passé et qui vient apporter une nouvelle pierre à un édifice déjà imposant. [...]

Constitué de titres au format pop, Disaffected nous fait découvrir quelques titres aux consonances new-wave avec guitare reverb, synthés et autres gimmicks estampillés 80’s. Piano Magic nous rappelle ainsi qu’il est passé un temps par le label anglais 4AD (This mortal Coil, Cocteau Twins...). Mais au-delà de cette particularité que l’on retrouve sur la plupart des albums de Piano Magic on découvre également des titres aux accents folk ou d’autres aux arrangements mêlant guitares et machines électroniques bien d’aujourd’hui, portés par la voix de Klima (Ginger Ale), de John Grant des Czars ou celle de Glen Johnson lui-même.

Album apaisé et maîtrisé, Disaffected s’impose de lui-même comme étant un grand disque de pop aventureuse et passionnante qui va toujours de l’avant sans jamais négliger le passé. A contre-courant de toute tendance passagère, Piano Magic (tout comme Hood et quelques autres tous aussi dans l’ombre de la pop musique), ne fera sans doute jamais la couverture de vos magazines préférés mais mériterait bien qu’on lui accorde une légion d’honneur musicale pour la grande qualité et la régularité de son œuvre.

Benoît Richard - site.

nom_image

 

Audio

Quelques morceaux sont à télécharger ici.

-) Saint Marie, extrait de 'The Troubled Sleep Of Piano Magic'.
-) Night of the hunter, extrait de 'Disaffected'.

 

Web

-) Site officiel.
-) Myspace.
-) 4AD.
-) Green Ufos.
-) Rocket Girl.
-) Talitres.